S’inspirer de la méthode du Dr Zermati…(« Maigrir sans régime »)

Reconnaitre ses sensations de faim et de satiété pour retrouver un poids d’équilibre. Ce poids ne sera peut-être pas le poids à la mode mais le poids pour lequel vous pourrez vous maintenir et ainsi eviter ce que l’on appelle l’effet yoyo !

Je m’inspire de ce que propose le Dr Zermati avec mes patients, car je suis persuadée que la restriction cognitive c’est-à-dire le contrôle de ce que l’on mange est mauvaise pour une perte de poids sereine.

Il suffirait de retrouver les signaux du corps : la faim, la vraie, et la satiété afin de pouvoir perdre du poids.

J’ai souvent alors les questions suivantes : Qu’est-ce que la faim ? Il faut évidemment faire la différence entre la faim et l’envie. Qu’est-ce que la satiété ?

Qu’est-ce que la faim ? La faim est présente lorsque le ventre gargouille, lorsque nous avons cette sensation de fatigue : il faut recharger les batteries. Il est alors temps de manger. De ce fait, exit le mythe des trois repas à heures fixes. Selon les personnes, selon leur faim certains auront besoin de trois repas/jour et d’autres cinq. Aussi, d’un jour sur l’autre, l’heure de la faim peut être différente. Attendre d’avoir faim avant de manger, voilà un bon exercice pour ceux qui ont perdu la sensation de faim.

Qu’est-ce que la satiété ? La satiété arrive lorsque le plaisir de manger décroit. Se mettre à table lorsque le ventre gargouille est un vrai plaisir et les premières bouchées sont divines !! On ressent toutes les saveurs, les arômes du plat… Au fur et à mesure, le plaisir décroit : les saveurs ne sont plus les mêmes, la satiété est alors atteinte. C’est le moment de s’arrêter de manger.

Comment retrouver la satiété ? Le Dr Zermati propose un exercice simple pour reconnaitre à nouveau sa satiété que vous pouvez tester sans crainte de prise de poids : « Choisissez un aliment que vous adorez, exemple : le chocolat. Faire plusieurs repas uniquement que de chocolat : s’arrêter lorsque vous en avez assez : lorsque la saveur du départ décroit ». Au départ cela est difficile, puis les sensations reviennent. Si cet aliment a été consommé à votre faim, il n’y aura pas de prise de poids : c’est le surplus qui en serait responsable.

Le comportement alimentaire doit être guidé par les sensations de faim et de satiété et non pas par des raisonnements : cet hypercontrôle imposant des grandes règles : trois repas/jour, petit déjeuner copieux, consommer à volonté des aliments peu caloriques… se traduit alors par « J’ai faim mais je ne dois pas manger », « Je n’ai pas faim mais je dois manger », « je n’ai pas envie de cet aliment mais je dois le manger »… entrainera alors, au fur et à mesure, une perte de contrôle et donc une multiplication des envies de manger (pas la faim), une augmentation des obsessions de lutte responsables d’une reprise de poids.

La reconnaissance et le respect de ses sensations seraient alors une méthode simple pour perdre sereinement du poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.